La plateforme citoyenne “Mon opinion” lancée par la Ville de Charleroi : mode d’emploi

La plateforme citoyenne “Mon opinion” lancée par la Ville de Charleroi : mode d’emploi

Faisant suite à notre article du 20 août sur le lancement de la plateforme digitale citoyenne créée par la ville de Charleroi pour recueillir l’avis des citoyens quant à certains projets émis, découvrez via le lien ci-joint le reportage consacré par Télésambre à ce lancement, avec mise en situations et interviews de Julie Patte (1ère échevine, en charge de la participation citoyenne) et de Caroline Davini (Directrice de la Maison Pour Associations) :

Charleroi a lancé sa plateforme digitale de participation citoyenne – Télévision locale de Charleroi et sa région – Thuin – Chimay – Basse Sambre (telesambre.be)

Pour rappel :

  • Une assistance est assurée depuis la MPA du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 (071/53.91.53) pour les personnes qui rencontreraient des difficultés à se servir de cet outil participatif, ou qui n’auraient pas le matériel pour y accéder.
Charleroi met en ligne sa plateforme citoyenne

Charleroi met en ligne sa plateforme citoyenne

C’était une promesse de la tripartite carolo PS-C+-Ecolo. Elle est tenue : pour favoriser la participation publique, la ville vient de mettre en ligne sa plateforme citoyenne “Mon Opinion“, un projet sur lequel la Première échevine Julie Patte en charge de cette compétence a longuement travaillé avec ses services et les membres de son cabinet.

Cette plateforme vise à booster la co-construction citoyenne. À chacun l’opportunité de s’exprimer, de faire valoir une remarque, de répartir les dépenses.

“Lors des états généraux de la participation, constater Julie Patte dans la DH, la majorité des répondants souhaitaient être consultés en ligne. Nous avons donc développé un outil numérique en collaboration avec le service fédéral Stratégie et Appui.” Objectif : favoriser une nouvelle forme de lien et d’interaction entre les citoyens et les mandataires locaux.

Cette plateforme d’échange s’ajoute au dispositif existant, notamment aux conseils consultatifs et de participation. “Pour nous, c’est un moyen de mettre le citoyen au cœur des décisions“.

Charleroi est la première grande ville du pays à se doter d’un tel outil. “Pour le tester, nous avons décidé de mettre aux votes notre appel à projets “initiatives citoyennes”.” Sur les 34 projets introduits en 2021, 24 ont été présélectionnés. “Nous invitons notre population à désigner les lauréats et à affecter du budget depuis l’enveloppe fermée de 40 000 euros.” Un exercice inédit de démocratie participative. “Les répondants seront un peu dans la peau d’un échevin, appelés à faire des arbitrages financiers”, indique Julie Patte.

Le processus ne permet d’exprimer qu’un avis au départ d’une adresse IP ou d’un smartphone. Les avis ne seront pas anonymes vu l’obligation de s’identifier via un lecteur de carte ou l’application “It’s me”. “Nous n’avons pas contre pas voulu bloquer l’accès à des utilisateurs ne résidant pas sur le territoire. Un commerçant domicilié à Gerpinnes pourra ainsi se manifester.”

L’échevine veut mettre cette plateforme au service de tous les membres du collège. La fréquence idéale est d’une opération tous les 3 mois. Une assistance est assurée depuis la MPA du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 au 071/53.91.53. Accès la plateforme : https://charleroi.monopinion.belgium.be.