Charleroi, suite du fonds de soutien aux associations non subventionnées, DERNIER JOUR CE VENDREDI pour rentrer votre dossier !

Charleroi, suite du fonds de soutien aux associations non subventionnées, DERNIER JOUR CE VENDREDI pour rentrer votre dossier !

La Maison Pour Associations avait sollicité il y a quelques mois, suite aux retours des associations mises en difficultés par l’épidémie de Covid, la création d’un fonds d’urgence par la Ville de Charleroi. Le but : venir en aide aux associations qui peinent à maintenir un fonctionnement pour envisager leur avenir et qui ne bénéficient d’aucun subside pour faire face aux conséquences liées à la crise sanitaire.

La Ville avait répondu favorablement à la demande de la MPA et avait apporté une aide exceptionnelle, dans le cadre du plan de relance communal COVID-19, pour un montant total de 250.000 euros. Dans un premier temps, 28 associations ont été retenues, elles recevront prochainement cette aide exceptionnelle plafonnée à 2.499 euros par structure. 

Afin de faire bénéficier un plus grand nombre d’associations, la Ville de Charleroi a décidé d’assouplir les critères d’éligibilité en vue de distribuer le montant restant, soit 180.000€. Le conseil communal vient d’adopter le nouveau règlement fixant les conditions et les modalités d’octroi de cette subvention.

COMBIEN ?

L’aide reste plafonnée à 2.499 euros par projet.

POUR QUI ?

Cette aide exceptionnelle s’adresse aux ASBL valablement constituées conformément au Code des sociétés et associations et qui :

– exercent leur action principalement sur le territoire des 5 districts de Charleroi ;

– n’ont bénéficié d’aucune aide dans le cadre du plan de relance de la Ville de Charleroi ; 

– ne disposent d’aucun subside public couvrant leurs frais de fonctionnement depuis le 1er janvier 2021 ;

– ont accompli toutes leurs obligations légales en matière de publications au Moniteur belge et à la Banque-Carrefour des Entreprises ;

– n’occupent pas de personnel salarié au moment de l’introduction de la demande.

POUR QUAND ?

Les candidatures devront être adressées au plus tard pour le 15 octobre via le formulaire mis en ligne sur le site de la Ville : Soutien au secteur associatif non-subventionné | Ville de Charleroi

L’analyse et la sélection des dossiers se feront par une cellule composée d’agents de l’administration ainsi que d’un représentant de la Maison Pour Associations.

Pour toutes les questions relatives à cette mesure : subside.​planderelance@​charleroi.​be

Les associations qui éprouvent des difficultés à fournir les éléments réclamés dans le formulaire de demande d’aide exceptionnelle peuvent s’adresser à la Maison Pour Associations à l’adresse info@​mpa80.​be ou par téléphone au 071/53.91.53.

Charleroi : 70.000 € pour le secteur associatif !

Charleroi : 70.000 € pour le secteur associatif !

En avril dernier, la Ville de Charleroi lançait un appel dédié au secteur associatif non-subventionné. Le Conseil communal avait préalablement voté le règlement de cet appel le 29 mars. Sur proposition de l’échevine de la Participation et des Quartiers Julie Patte, la Ville répondait ainsi au S.O.S lancé par de nombreuses associations ne bénéficiant d’aucune aide publique et qui ont subi durement les effets de la crise sanitaire, notamment en raison de l’annulation de projets et d’activités génératrices de recettes.

Après analyse des dossiers et pièces justificatives par les services de la Ville assistée de la Maison Pour Associations, le Conseil communal a attribué un soutien exceptionnel de 2.499 € à 28 associations carolorégiennes pour un montant global de 69.972 €. Ce montant leur permettra de faire face à leurs frais de fonctionnement.

La Ville a reçu 54 demandes dont 28 répondaient aux conditions d’octroi telles que les obligations légales, la durée d’existence et l’absence d’autre aide publique.

« Nous sommes vraiment heureux d’avoir pu entendre cet appel à l’aide car le secteur associatif est un acteur important de notre système économique et social » explique Julie Patte dans La Nouvelle Gazette. « Or, poursuit-elle, une partie de celui-ci était passée à travers les mailles du filet d’aides exceptionnelles. Ce soutien modeste leur évitera la pure et simple disparition dans certains cas. Parmi les associations aidées, on trouve de petites structures actives dans des domaines aussi variés que la prévention, la jeunesse, le soutien scolaire, l’aide aux plus démunis, les loisirs, la cohésion sociale, l’animation dans les quartiers… ».

Tous les crédits n’ayant pas été épuisés (la subvention était plafonnée à 2.499 €), la Ville lancera probablement un nouvel appel en septembre, assorti de règles assouplies.